Arrosage automatique

Si nous voulons garder un jardin entretenu et bien fleuri, il faut inévitablement y passer du temps et s’en occuper quotidiennement. Qu’il s’agisse de gazon, de plantes, de haies ou du potager, il faut l’entretenir.

Mais comment faire si on manque de temps ou si le jardin est grand et que vous n’arrivez pas à vous en occuper ? Heureusement, il y a l’arrosage automatique. Ce système permet d’arroser son jardin automatiquement, tout en programmant l’heure d’arrosage.

De plus, tous les propriétaires de jardin pensent à leur consommation d’eau. Pour ne pas qu’elle soit trop élevée, il est recommandé d’éviter la surconsommation d’eau en installant un système d’arrosage automatique.

L’arrosage automatique permet ainsi d’économiser de l’eau et de l’énergie et de garder votre jardin le plus beau possible grâce à son arrosage programmé et régulier.

La composition d’un arrosage automatique enterré

Arrosage automatique enterré

L’arrosage automatique enterré est constitué de 5 éléments :

  1. Le programmateur d’arrosage
  2. Les systèmes d’aspersion : tuyères et turbines
  3. L’électrovanne
  4. Les tuyaux et les raccords
  5. Le robinet d’eau extérieur

Le programmateur d’arrosage

Le programmateur est la pièce maîtresse à l’installation d’un arrosage automatique et fonctionne à piles, à énergie solaire, sans fil ou avec transformateur intégré. Il se raccorde au robinet d’eau. Il permet de planifier les heures d’arrosage automatique en contrôlant les électrovannes.
Grâce au programmateur, 6 zones différentes peuvent être arrosées.

Les systèmes d’aspersion : tuyères et turbines

L’installation doit comporter plusieurs arroseurs, tous dispersés et placés à des endroits stratégiques.

Il y a 2 types d’arroseurs :

  • les tuyères : utilisées sur les petits terrains car n’ont que 5 mètres de portée maximum. Les tuyères sont enterrées dans la pelouse et avec la pression de l’eau, la tête ressort.
  • les turbines : utilisées pour les grandes superficies, elles sont soient enterrées soit escamotables et ont une portée pouvant aller jusqu’à 30 mètres.

L’électrovanne

L’électrovanne permet l’ouverture et la fermeture des arrivées d’eau et sont reliées aux programmateurs permettant de piloter l’arrosage des différentes parties du jardin.

Les tuyaux et les raccords

Les tuyaux font circuler l’eau, enterrés à environ 20 cm. Pour plus de solidité, il est préférable d’utiliser des tuyaux en polyéthylène à gros diamètre pouvant supporter la pression de l’eau d’un arrosage automatique enterré.

Les raccords permettent de relier les tuyaux entre eux mais sont différents selon leur emplacement :

  • raccord en coude (changements de direction)
  • raccord en manchon (raccord entre deux tuyaux de même diamètre)
  • raccord T (raccord entre 2 ou 3 tuyaux de même diamètre)
  • raccord Y (dérivation de 2 ou 3 tuyaux de même diamètre)

Le robinet d’eau extérieur

Le robinet d’eau extérieur alimente en eau le circuit d’arrosage.
Si l’eau est prise dans un bassin ou un puits, veiller à ce qu’il y est toujours suffisamment d’eau afin que le moteur ne tourne pas dans le vide et risque d’être endommagé.

Qui contacter pour faire installer un arrosage automatique?

Il n’est pas évident de faire soi-même l’installation de l’arrosage automatique, surtout pour les grands terrains.
Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, il est conseillé de contacter un paysagiste confirmé ou un jardinier qui a toutes les connaissances nécessaires pour ce type de chantier.

Il est important de s’y connaître au niveau des branchements d’eau mais aussi en travaux d’extérieur pour recouvrir ensuite tous les tuyaux d’arrosage enterrés.

Prix pour l’installation d’un arrosage automatique enterré ?

Il est difficile de donner un prix pour l’installation d’un arrosage automatique car de nombreux critères rentrent en compte, notamment la superficie, l’état du terrain, l’accessibilité, la pente et le dénivelé, présence d’obstacles comme des arbres).

Il faut compter environ entre 15 et 19 € le m² pose comprise. En fonction de la superficie du terrain, le tarif sera dégressif.

Prix moyen de chaque élément

  • Programmateur : entre 25€ et 500 €
  • Tuyère : entre 10 et 20 €
  • Turbine : entre 20 et 150 €
  • Électrovanne : environ 35 € mais généralement le programmateur et l’électrovanne sont vendus ensemble
  • Tuyaux : environ 1,50 € le mètre
  • Raccords : environ 3 € l’un
  • Étude technique préalable : entre 150 et 280 €

Avantages et Inconvénients de l’ arrosage automatique enterré

L’arrosage automatique présente de nombreux avantages et très peu d’inconvénients :

Avantages

  • Beau jardin fleuri et pelouse verte toute l’année
  • S’adapte aux besoins en eau de chaque variété de plantes (programmation par zone)
  • Programmation d’arrosage (choix de l’horaire)
  • Prix abordable
  • Possibilité de s’absenter quelques jours, sans craindre de faire mourir vos plantes ou pelouse
  • Réalisation d’économie d’eau par rapport à un arrosage manuel
  • Ajouter de la plus-value à votre maison grâce à un extérieur irréprochable

Inconvénients

  • Certaines plantes ont besoin d’un arrosage répété (deux fois par jour par exemple pour certaines et d’autres moins souvent)
  • Installation assez complexe

Comment installer un arrosage automatique ?

L’installation d’un arrosage automatique enterré est assez compliquée et délicate à réaliser. C’est la raison pour laquelle, l’intervention d’un paysagiste est fortement recommandée. Avant tous travaux, celui-ci réalisera une étude technique préalable.

Réalisation d’une étude technique préalable

Une étude technique préalable permet de savoir s’il est possible de réaliser ces travaux et détermine plusieurs points comme :

  • le débit et la pression existants sur le terrain,
  • les fournitures,
  • le nombre d’arroseurs,
  • l’emplacement et la quantité d’électrovannes,
  • le nombre de tuyaux nécessaires,
  • l’emplacement des arroseurs en fonction du terrain.

Faire les tranchées pour enterrer l’arrosage automatique

Vous pouvez faire vous-même les tranchées mais l’intervention d’un professionnel est fortement conseillée, car il s’agit d’un travail laborieux s’il n’est pas réalisé avec du matériel approprié (creuse-tranchée ou mini pelle).
Pensez donc à réaliser l’installation de l’arrosage automatique avant de mettre la pelouse pour ne pas l’endommager avec les tranchées.

Pose des éléments de l’arrosage automatique

Les tuyaux seront posés sur une couche de graviers.
Une fois que tout le système d’arrosage est mis en place, c’est le moment de tester l’installation.

Recouvrir et mettre la pelouse

Enfin, il est temps de recouvrir d’une couche de graviers l’installation et de replacer le gazon.

Conseils de pose d’arrosage automatique

N’économisez pas sur le nombre d’arroseurs car plus ils sont nombreux, plus c’est économique en consommation d’eau.
Programmer votre arrosage soit le matin très tôt, soit la nuit, où l’évaporation de l’eau est moins importante.
Ne choisissez pas des produits sans marque à bas prix car vous rencontrerez très vite des problèmes qui vous obligeront à remplacer des pièces.

Fermer le menu