Pose carrelage

Le Prix moyen pour un carrelage de qualité est d’environ 20 € le m2. Le prix moyen pour la pose d’un carrelage, fourniture comprise, se situe entre 45 et 50 € du m2, soit entre 25 et 30 € du m2 uniquement pour la pose par un carreleur.

La résistance du carrelage

Le carrelage est un matériau extrêmement résistant et peut être posé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui en fait un revêtement parfait pour le sol.
Les carrelages sont très appréciés grâce aux nombreux avantages qu’ils offrent, tels que la résistance, la diversité des couleurs, la solidité et la facilité d’entretien.

Le prix moyen de pose d’un carrelage sur une superficie de 100 m² est de 500 à 2 500 €. Le prix comprend les matériaux et les frais de pose. Le prix dépend de plusieurs facteurs, notamment du matériau choisi, de la dalle, de l’entreprise, de la superficie…

Comment choisir son carrelage ?

Le choix du carrelage idéal pour la maison est parfois difficile. Déterminer le meilleur carrelage pour une utilisation à l’intérieur et à l’extérieur est parfois délicat.

En choisissant un produit de mauvaise qualité, les carreaux risquent d’être endommagés rapidement par les conditions climatiques (soleil, gel, pluie…).

Carrelage intérieur et extérieur

Les tarifs varient selon qu’il s’agit de carrelage intérieur ou extérieur. En général, les carreaux extérieurs sont plus coûteux que les carreaux intérieurs.

Le prix moyen du carrelage extérieur est de 5 à 30 € le m² alors que celui du carrelage intérieur est de 3 € à 20 € le m² en moyenne.

Outre le motif, la couleur, la taille, la forme et le joint du carrelage, il est également important de tenir compte de la texture du carreau. Que vous optiez pour un carrelage rugueux ou lisse, cela peut influencer considérablement la qualité et le rendu final. Le prix des carreaux lisses diffère légèrement de celui des carreaux rugueux. Il est probable que les carreaux structurés coûtent un peu plus cher que les carreaux lisses.

Comment mesurer une pièce à carreler?

La prise de mesures pour un sol varie en fonction de la forme de la pièce.
Afin de bien mesurer un plancher rectangulaire ou carré, il faut déterminer la longueur et la largeur de la pièce en question. Puis multipliez la longueur par la largeur pour avoir la superficie en mètre carré.

Préparation de la dalle

Pour un sous-plancher en béton, il est inutile de mettre en place une sous-couche.
Les autres types de revêtements de sol, comme le vinyle, n’ont pas besoin d’être retirés s’ils sont en bon état.
Ne jamais mettre la dalle directement sur le sous-plancher de contreplaqué.
Si un remplacement ou une installation de sous-plancher est nécessaire, faites appel à un carreleur professionnel qui saura vous conseiller.

Un revêtement de sol carrelé nécessite un sous-plancher adapté à un matériau de sol rigide qui ne nécessite ni flottement ni mouvement. Il est préférable de choisir un sous-plancher en béton ou un sous-plancher en contreplaqué extérieur pour la sous-couche de carrelage.
Pour faire des économies, il est conseillé d’enlever vous-même les anciens revêtements de sol avant le début des travaux.

Teinte

La teinte du carrelage peut différer d’un carrelage à l’autre. Il y a un nuancier qui indique les variations de teinte en fonction des carreaux.

Résistant au gel

Le carrelage résistant au gel fait partie d’une gamme de produits qui peut résister aux intempéries hivernales et aux gelées sans aucun dommage.
Les emballages des carreaux pour usage extérieur indiqueront si les carreaux sont résistants au gel ou non. Quand les carreaux ne résistent pas au gel, ils risquent de se fissurer par temps froid.

Capacité d’absorption d’eau

Un autre facteur non négligeable à contrôler lors de l’achat d’un carrelage est son taux d’absorption d’eau. En général, plus une dalle est résistante à l’absorption d’eau, plus son prix sera élevé.
Les carreaux étanches et vitrifiés sont plus chers que les carreaux semi-vitrifiés et non vitrifiés.

Le choix du bon carrelage est très difficile avec les différents modèles disponibles sur le marché. Il existe tellement d’options avec des styles et des prix différents.

Outre l’apparence du carrelage, il faut tenir compte de plusieurs facteurs tels que l’entretien, le coût, la longévité, etc. Le marbre et la porcelaine sont deux matériaux très populaires et utilisés dans les revêtements de sol intérieur.

La pose et les joints pour une finition parfaite

Pose et joints carrelage

Le scellement des carreaux neufs et le jointoiement sont extrêmement importants pour les maintenir en bon état pendant de nombreuses années. Les produits d’étanchéité offrent une protection pouvant aller jusqu’à 10 ans en cas de changement de couleur, de rayures, d’usure et de dépôt des impuretés. Le temps de séchage est important avant le contact avec les nouveaux carreaux.

Si vous souhaitez remplacer un vieux carreau, le plancher doit être préparé pour enlever l’ancien carreau. Cela comprend une étude du sous-plancher existant pour savoir s’il ne doit pas être remplacé.

Un plancher flottant est un aménagement pouvant être réalisé lors de la pose de carreaux de sol. Ils sont composés de tout type de carrelage, céramique, porcelaine ou verre, et ne se fixent pas sur le sous-plancher, mais sur lui-même. Les parquets flottants sont de plus en plus populaires et ont fait l’objet de très bonnes critiques. Les avantages d’un plancher flottant comprennent l’absence de tout problème d’espacement, une absence de mortier et un simple plateau en plastique qui sert de base au carrelage.

En moyenne, les frais d’un carreleur se situent entre 80 € et 100 € de l’heure pour la réalisation du projet. Le temps requis pour effectuer le travail dépend de la dimension de la pièce, du type de carrelage, des découpes éventuelles et du fait qu’il est nécessaire de l’enlever.

Pose de carrelage de salle de bain

Pour carreler un sol de salle de bains, il est nécessaire de mesurer le sol, de préparer la sous-couche, puis de choisir un carrelage adapté.
Ensuite, choisissez la disposition des carreaux, coupez et déposez les carreaux sur le sol.
Une mince couche de mortier doit être appliquée sous chaque carreau avant de le poser définitivement.
Laisser le carrelage sécher pendant 24 heures minimum avant de faire les joints. Puis laisser sécher les joints pendant encore 24 heures supplémentaires pour permettre un bon séchage.

Conseils de pose de carrelage

Il est préférable de commencer par le centre de la pièce lors de la pose des carreaux au sol. Ainsi, vous pouvez vous déplacer vers l’extérieur et au niveau esthétique, cela évite d’avoir de toutes petites coupes sur un seul côté de la pièce.

Poser un carrelage dans un appartement ou une maison est un travail minutieux. Il est donc conseillé de faire appel à un carreleur professionnel habitué à ce genre de travaux.

Fermer le menu