Pour connaître le coût global d’un chantier, il faut tenir compte de la superficie de l’espace utilisable, la quantité de travail nécessaire pour mettre l’espace en conformité et les matériaux utilisés pour donner vie à l’espace.

Si vous souhaitez avoir un espace de vie supplémentaire, mais que vous ne voulez avoir des soucis et des dépenses liés à la construction d’une pièces annexe à votre maison, une transformation et un aménagement des combles peut être une option envisageable et moins coûteuse.

La rénovation des combles permet d’ajouter de l’espace à vivre à votre maison tout en transformant l’espace de rangement en une chambre, une chambre d’amis, une salle de jeux, une salle ou un bureau. La rénovation de grenier peut être plus compliquée qu’une rénovation d’une autre partie de la maison. Les propriétaires qui ont installé moins de cinq fenêtres ont dépensé environ 2 000 €.
Transformation d’un grenier
Pour pouvoir transformer votre grenier, celui-ci doit avoir une superficie d’au moins 70 mètres carrés, avec des plafonds d’au moins 5 mètres de hauteur. En résumé, au moins la moitié de la surface habitable doit comporter des plafonds d’au moins 7 mètres de haut. Dans un grenier de 200 mètres carrés de surface habitable avec un plafond de 5 mètres de haut, par exemple, au moins 100 mètres carrés de cette surface doivent contenir des plafonds d’au moins 7 mètres de haut.
Les normes du Code National du Bâtiment
Le Code National du Bâtiment exigent que le système de chauffage de votre maison soit capable de maintenir une température de 27°C dans votre grenier rénové et transformé. Dans la plupart des cas, l’augmentation de la chaleur et de l’isolation dans le grenier devrait suffire à maintenir cette température. Les propriétaires qui ont investi dans un système de chauffage déclarent avoir dépensé en moyenne 1000 € pour l’installation des conduits et des évents et 4000 € pour un nouveau chauffage.

Pour être conforme aux codes du bâtiment, votre grenier doit contenir des escaliers fixes d’une capacité de charge d’au moins 30 kilos par mètre carré. N’hésitez pas à consulter un architecte pour obtenir des réponses à toutes vos questions avant d’entreprendre des travaux dans votre grenier. Un architecte professionnel facture environ entre 50 et 150 € de l’heure pour apporter ses conseils en matière de structure liés à la rénovation des combles.
Installation d’escaliers
Si vous accédez actuellement à votre grenier par des escaliers à défilement ou une trappe, l’ajout d’escaliers dans le cadre d’une rénovation de grenier peut être un projet important et coûteux.

L’installation d’escaliers signifie généralement la perte de plusieurs mètres carrés aussi bien dans le grenier qu’au niveau inférieur. Une fois que vous aurez déterminé la superficie habitable de votre grenier et les exigences structurelles pour répondre aux codes locaux de la construction, vous devez déterminer comment vous utiliserez l’espace.

L’isolation permettra de réduire le bruit en plus de la climatisation, mais le choix d’une moquette plutôt que d’un plancher en contreplaqué est la meilleure solution pour étouffer les bruits de pas par exemple. Attention toutefois, Si vous ajoutez une salle de bain au grenier, par exemple, un carrelage ou un autre revêtement de sol résistant à l’eau sera le plus approprié.
Éclairage et isolation appropriés aux greniers
L’installation d’éclairages appropriés dans le grenier est essentielle pour améliorer la convivialité et la luminosité de l’espace. L’isolation des combles est importante, que vous les aménagiez ou non. Isoler une pièce peut permettre d’économiser jusqu’à 500 euros en frais de chauffage et de climatisation en rendant toute la maison plus étanche. Les propriétaires peuvent choisir parmi plusieurs types d’isolation, chacun ayant ses propres avantages et coûts potentiels.

Le coût moyen de l’installation d’un isolant à barrière radiante ou réfléchissante est de 1 500 €. Cet isolant utilise la thermodynamique pour augmenter la valeur R de la maison, qui représente la capacité du grenier à résister au flux de chaleur.

L’isolation par soufflage coûte près de 1500 €. Elle offre une isolation efficace avec une valeur R élevée et un coût moyen de 0,30 à 0,60 € par mètre carré, avec un coût supplémentaire de 70 € environ de l’heure pour la main-d’œuvre.

L’isolant soufflé est généralement fait de cellulose blanche, un matériau semblable au papier, fabriqué à partir de carton et de journaux recyclés. Cette isolation est facile à réaliser, même dans les espaces restreints. De plus, l’isolation soufflée résiste aux parasites et à l’humidité. Si ces deux types d’isolant sont efficaces pour colmater les fissures et les fuites dans les murs et les sols des greniers, la mousse de cellulose pulvérisée est le matériau d’isolation ayant la valeur R la plus élevée.

La mousse de cellulose pulvérisée agit comme une barrière d’air et offre l’avantage supplémentaire de réduire le bruit, ce qui en fait une bonne option pour l’isolation des combles. Les températures dans le grenier peuvent être les plus élevées de toute la maison, c’est pourquoi des ventilateurs sont installés dans le plafond du grenier et évacuent l’air chaud vers l’extérieur. Si un ventilateur de grenier peut aider à faire entrer une partie de l’air plus frais du deuxième étage, il n’assure pas le refroidissement efficace d’un ventilateur pour toute la maison.

Le coût moyen d’installation d’un ventilateur de grenier est de 500 euros environ.

Il n’y a aucun article publié actuellement dans cette catégorie.